DSpace

OceanDocs >
Africa >
Senegal >
Direction des Pêches Maritimes / CRODT >
6. Autres Publications >

Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/1834/3676

Title: Etude environnementale et sociale du PRAO (Cap Vert, Sierra Léone, Libéria, Sénégal)
Other Titles: Rapport final
Authors: Faye, M. M.
Corporate Author: Commission Sous Régionale des Pêches, Dakar (Sénégal)
Programme Régional des Pêches pour l'Afrique de l'Ouest, Dakar (Senegal)
ASFA Terms: Environment management
Marine resources
Fisheries
Fishery management
Coastal fisheries
Coastal zone
Fishery regulations
Fishery economics
Marine pollution
Quality control
Illegal fishing
Fishery organizations
Quality assurance
Issue Date: 2009
Abstract: La Commission Sous Régionale des Pêches (CSRP), qui est un organisme intergouvernemental de coopération halieutique dont l’objectif global est l’harmonisation à long terme, des politiques des pays membres en matière de préservation, de conservation et d'exploitation durable de leurs ressources halieutiques et le renforcement de leur coopération au profit du bien-être de leurs populations respectives, a obtenu par l’intermédiaire de la Banque mondiale, un Don du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) et du Gouvernement du Japon, pour la préparation d’un Projet Régional des Pêches en Afrique de l’Ouest (PRAO) pour trouver une solution à la problématique susvisée. Ce projet implique 9 pays côtiers: la Mauritanie, le Cap Vert, le Sénégal, la Gambie, la Guinée Bissau, la Guinée, le Sierra Léone (Etats membres de la CSRP), ainsi que le Libéria et le Ghana. Le PRAO comprend trois composantes : (1) Bonne Gouvernance et Gestion Durable des Pêches ; (2) Réduction de la Pêche Illicite ; (3) Augmentation de la Contribution des Ressources Halieutiques dans les Economies Locales (incluant la réalisation d’infrastructures et équipements dans les pêcheries). Certes, les activités prévues dans le cadre du PRAO sont pressenties pour contribuer au développement du secteur de la pêche dans les pays ciblés et apporter des bénéfices aux populations locales. Toutefois, elles pourraient engendrer dans certains cas des effets négatifs aux niveaux environnemental et social (notamment celles prévues dans la composante 3), si des mesures adéquates ne sont pas prises au préalable. Afin de minimiser ces effets défavorables, il a été requis l’élaboration de la présente Evaluation Environnementale et Sociale (EES).
URI: http://hdl.handle.net/1834/3676
Appears in Collections:6. Autres Publications

Files in This Item:

File Description SizeFormat
Rapport_FinalEESPRAO22juin2009.pdf2.06 MBAdobe PDFView/Open

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.