DSpace

OceanDocs >
Africa >
Togo >
Centre de Gestion Integrée du Littoral et de l'Environnement >
Publications et Notes Réunies sur l'Environnement Marin et Cotier >

Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/1834/1442

Title: Les déchets miniers phosphatés source de la pollution marine au Togo
Authors: Gnandi, K.
ASFA Terms: Marine pollution
Phosphates
Heavy metals
Issue Date: 2002
Publisher: Université de Lomé
Citation: Journées Scientifiques Internationales de Lomé, 7(1)
Abstract: L'impact environnemental du rejet dans la mer des déchets miniers issus du traitement des phosphates de Hahotoké-Kpogamé(Togo) a été étudié dans ce manuscrit. Les résultats des analyses chimiques rnontrent de fortes concentrations des éléments Cd (2-44 mg/kg), Cr (1 15-753 mg/kg), Cu (22-184 mg/kg), Ni (19-281 mg/kg), V (38-329 mg/kg), Sr (179-643 mg/kg), Pb (22-176 nig/kg), Zn (60-632 mgikg) et du Zr (18-8928 mg/kg) dans la fraction < 63 um des sédiments marins côtiers. Les concentrations du Cd diminuent du grain grossier (silte) au grain fin (argile), alors que celles du Cr, Cu, Ni, V, Sr, Zn et Pb augmentent lorsque la granulométrie évolue vers le grain fin. Les phénomènes de transport par les courants littoraux, de tri par densité et de sédimentation des particules phosphatées chargées en métaux lourds sont les principaux facteurs de la distribution spatiale des polluants dans les sédiments côtiers. Les concentrations du Cd et du Zr diminuent de la côte vers le large et au fur et à mesure que I'on s'éloigne de I'exutoire des déchets à Gomou Kopé. Celles du Cr, Cu, Ni, V, Zn, Sr et Pb par contre montrent une distribution spatiale contraire, c.a.d qu'elles augmentent de la côte vers le large et au fur et à mesure que l'on s'éloigne de la source. A cause des processus de dispersion des sédiments par les courauts littoraux, un vaste halo geochimique de sédiments hautement pollués s'est constitué autour du point de déversement des déchets miniers. Des essais d'agitation et de percolation du phosphate brut avec de I'eau salée (rapport 1/10) menés en laboratoire montrent qu'une fois le contact eau de mer/phosphate établi il se produit une forte solubilisation des éléments Cd, Ni, Zn, Al et Fe par des processus de désorption causés surtout par la forte salinité de l'eau de mer.
URI: http://hdl.handle.net/1834/1442
Appears in Collections:Publications et Notes Réunies sur l'Environnement Marin et Cotier

Files in This Item:

File Description SizeFormat
Gnandi les dechets.PDFPostprint999.67 kBAdobe PDFView/Open

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.