DSpace

OceanDocs >
Africa >
Mauritania >
Institut Mauritanien de Recherches Océanographiques et des Pêches >
06. Thèses >

Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/1834/1226

Title: Etude de la dynamique des systèmes d’exploitations et de l’éco biologie de la reproduction, de trois Mugilidés : <Mugil cephalus> (Linnaeus, 1758),< Liza aurata> (Perugia, 1892) et< Mugil capurrii> (Risso, 1810), analyse de leurs stratégies d’occupations des secteurs littoraux mauritaniens et de leurs possibilités d’aménagement.
Other Titles: Study of the dynamics of the exploitation systems and the éco biology of the reproduction of three Mugilidae fish species : < Mugil cephalus > (Linnaeus, 1758), < Liza aurata > (Perugia, 1892) et< Mugil capurrii > (Risso, 1810), analyzes of their occupations strategies of the Mauritanian littoral sectors and possibilities of their management.
Authors: Ould Mohamed Vall, M.
ASFA Terms: Biology
Distribution
Ecological distribution
Exploitation
Abundance
Legislation
Reproduction
Stock identification
Zonal distribution
Issue Date: 2004
Citation: Thèse Doctorat es Science, Universite de Nice - Sophia Antipolis - UFR Sciences 146p.
Abstract: Résumé : En Mauritanie, un constat clair met en évidence une tendance de sur-exploitation « en série» des stocks à haute valeur, des Mugilidés; le mulet jaune premièrement, puis ensuite le mulet noir et le mulet doré (espèces pouvant être considérées de substitution). L’exploitation intensive du mulet jaune à partir de 1996 a conduit au ciblage du mulet noir à partir de 1998 et puis, plus récemment encore, celui du mulet doré en 2001. L’absence d’une gestion rationnelle risque de conduire, dans moins de sept ans à la quasi-disparition de ces ressources (logiquement renouvelables). C’est dans ce contexte de baisses des rendements, auquel s’ajoute la dégradation des zones littorales par l’action anthropique sans cesse croissante, que ce travail a permis d’approfondir les connaissances scientifiques du domaine paralique en général, des zones de dilutions en particulier et d’étudier les structures démographiques (taille, âge, sex-ratio) et la reproduction (saison et aire de ponte) des trois Mugilidae les plus ciblés. Ce travail explique également, les stratégies d’occupation du littoral atlantique mauritanien en différentes périodes par ces trois poissons très côtiers, donc fortement affectés par les changements environnementaux et les diverses activités littorales (impacts des ouvrages construits dans cette zone). Il a montré l’existence de divergences dans les préférences de l’occupation des milieux par ces ressources et même leurs tolérances aux conditions climatiques pour l’accomplissement des différentes phases de leurs cycles de vie. On retrouve les adultes des trois espèces, avec des abondances saisonnières très marquées, sur la bande côtière de faible profondeur (moins de 30 m) en déplacement nord - sud pour la reproduction et sud - nord pour l’alimentation. La répartition en fonction du milieu et de l’âge montre une fois encore que les adultes de Liza aurata sont résidants au nord du Banc d’Arguin et dans la baie du Lévrier et n’effectuent que des migrations limitées dans cet espace, tandis que les juvéniles peuvent être emportés par les courants jusqu’à Nouakchott et même à l’embouchure. Quant aux adultes des Mugil cephalus et Mugil capurrii, ils accomplissent intégralement leur cycle de vie en mer et seuls les juvéniles pondus à la proximité du delta du fleuve rentrent dans l’estuaire pour rester environ deux ans et demi avant de regagner définitivement la mer à nouveau. Ce schéma n’exclu pas les possibilités de rencontrer, même accidentellement la L. aurata au bas delta du Sénégal ou bien évidemment les autres espèces dont les déplacements sont fortement liés aux conditions hydroclimatiques. Abstract : In Mauritania there is clear evidence of an overfishing tendency “in series” of high value stocks of Mugilidae; in decreasing degree of importance of the Common Grey Mullet, then the Narrow-head Grey Mullet and finally the Golden Gray Mullet (a species that can be considered as a surrogate species). The intensive exploitation of the Common Grey Mullet which began in 1996, has resulted in the targetting the Narrow-head Grey Mullet since 1998 and more recently the exploitation of the Golden Grey Mullet in 2001. In a time frame of less than seven years, the absence of rational management risks the near complete disapearance of these resources (resources otherwise renewable). To this situation of decreasing yields, which is worsen by the degradation of the coastal zone due to an ever increasing antropic pollution, that this study aims to increase our scientific knowledge of confined systemes, of dilution zones and of population structure (size, age, sex-ratio) and reproduction (spawing areas and season) of the three most targetted Mugils. This study also explains the utilisation strategies of the Mauritanian Atlantic coast during different time periods by these three very coastal fish, which are subjected to environmental changes and diverse coastal activities (impacts of construction in this zone). This study shows the existance of diverging habitat use and tolerances to climatic conditions during the different life cycle phases. We find adults of the three species to have very marqued seasonal abondances, on the shallow coastal band (of less than 30 m) in displacement north-south for reproduction and south-north for feeding. The spacial and age distribution of Liza aurata adults show once again that they are residents of the northern bank of Arguin and of the Bay of Lèvrier and that they undergo limited migrations in this zone. However, the juveniles of this species may be transported by currents as far as Nouakchott incluing the river mouth. In contrats, adults of Mugil cephalus and Mugil capurri undego their entire life cycle at sea with only juveniles spawned in proximity of river deltas entering the estuaries to remain about two and a half years before returning definitevely to the sea. This present schema dosen’t exclude the accidental possibility of finding L. aurata in the lower Senegal delta or in other areas where their displacements are closely linked to hydroclimatique conditions.
Description: Thèse
URI: http://hdl.handle.net/1834/1226
Appears in Collections:06. Thèses

Files in This Item:

File Description SizeFormat
Livre 1.pdfLivre 1742.2 kBAdobe PDFView/Open
Livre second.pdfLivre 2497.22 kBAdobe PDFView/Open
Livre 3.pdfLivre 31.38 MBAdobe PDFView/Open
Annexes.pdf4ème partie379.07 kBAdobe PDFView/Open

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.